اهل السهوب

ce forum parrainé par l'association pour la protection et l'amélioration de l'environnement de MECHERIA est destiné à recevoir toutes les informations, suggestions, réflexions, remarques et idées sur l'environnement dans les zones arides


    MA TELEVISION DE NAGUERE

    Partagez

    MBATA Karim

    Messages : 20
    Points : 34
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 05/05/2010

    MA TELEVISION DE NAGUERE

    Message par MBATA Karim le Jeu 2 Déc - 8:33

    "Pour une meilleure éducation" c'est le label et la devise d'une grande firme éducative britannique (Encyclopedia Britannica Education Corporation) dont ses cours d'anglais télévisés passaient jadis dans ce qu'on appelle maintenant la télévision algérienne,cette télévision publique jusqu'à l'os qui donnait beaucoup d'intérêt à l'éducation de ses jeunes téléspectateurs et qui s'est transformée dans son état actuel en une entreprise ni publique ni privée, ses programme ne s'inscrivent ni dans une ligne doctrinale, devise de n'importe quelle télévision publique, ni dans un but purement lucratif visant à améliorer son rendement à vrai dire son commerce privé.
    Dans un temps passé, j'étais enfant, à la maison nous n'avions pour télévision qu'un vieux meuble, moche à voir et sans caractère,mais à travers son stylique morne,son image en noir et blanc prenait un éclat d'arc en ciel à l'heure officielle du début de la transmission télévisée, c'était 17h au début des années 80; devant nos yeux curieux, et à coté de nos oreilles affamés, la télévision des années maigres, commençait sa diffusion avec des versets de coran sans trop se verser dans un catéchisme massif, et n'entrecoupait jamais ses émissions avec des appels à la prière éparpillés dans une matrice de programmes à aspects laïques.
    Nous fumes des enfants, et tout ce qui nous intéressait c'était de voir des dessins animés, peu importe leurs langue de diffusion, le français avec l'arabe les deux langue se côtoyaient dans nos oreilles juvéniles sans trop créer cette distorsion culturelles qui harmonise maintenant la symphonie identitaire de nos érudits, les dessins animés avaient du caractère, la majorité était des adaptations des grands romans des plus célèbres écrivains, tel que l'inoubliable "Tom soyer" de "mark Twain", la célèbre "Alice au pays des merveilles de…Lewis Carroll", l'attractif voyage de Nilz Holgersson au pays des oies sauvage de Selma Lagerlöf , et des classique comme "Les misérables de Victor Hugo",Don Quichotte, le fameux redresseur de tords, le héros du légendaire roman du célèbre Cervantès, et beaucoup d'autres feuilletons de dessins animés qui ont marqué toute une génération née dans les années 1970, grandie dans les année 1980, oublié dans les années 1990, puis atteinte de vieillesse dans les années 2000.
    Il y avait aussi des émissions destinées aux enfants des algériens, citons pour exemple la célèbre émission de "Mama Najwa" "le jardins des enfants" avec sa superbe musique du générique inoubliable, où nous trouvions l'opportunité d'écouter d'autres enfants parler de nos rêves embryonnaires collectifs et regarder d'autres adolescent exprimer leur joie juvéniles, nous assistâmes à des cours télévisés destinés à tout les écoliers et étudiants depuis le primaire jusqu'à le secondaire, la preuve sur la compréhension des algériens de leur programme éducatif officiel de l'époque, injecté dans les veines de leurs enfants, nous avions aussi le droit de suivre des cours de langue étrangère tel que l'anglais, le français et approfondir nos connaissances dans notre langue officielle.
    La télévision des années 80 n'avait rien à envier aux quelques salle de cinéma qui résistaient encore dans un contexte de faillite artistique, car face à nos écrans, les gracieuse présentatrices nous laissait figés devant leur charme magnétique le temps nécessaire pour écouter une présentation très éducative d'un film ou quelconque émission, nous avions le droit d'avoir une appréciation cinématographique sur le film diffusé à l'instar des cinéclubs qui faisaient l'une des plus belles traditions abandonnées avec beaucoup d'autres depuis l'invasion de la vidéo et la magnétoscopie, et l'installation d'une ankylose culturelle générale post-traumatique.
    Dans les années 90, la télévision nationale fit une brève randonné dans le jardin professionnel de l'expression libre et les droits à l'information, elle a diffuser beaucoup d'émission d'une qualité indiscutable, tel que l'émission "El Jalisse de Faudil BOUMALA" qui nous a beaucoup appris sur les notions de base que chaque citoyen cultivé doit avoir pour mener bien sa mission de citoyenneté, c'étais dans cette éminente émission où nous avions entendu pour la première fois un algérien déclamant la notion de la citoyenneté, et le vrais sens du mot nation. N'oublions pas la superbe émission de Amine ZAOUI qui trouvait toujours la plus belle façon pour nous présenter un livre, un écrivain sans trop se charrier dans les éloges vicieuse et non fondées.
    La télévision étatique des années maigres, trouvait partout un substitut nutritionnel à nos neurones, malgré la précarité culturelle qui régnait à l'époque où tout les algériens et surtout les plus jeunes d'entre eux pensaient qu'ils en auront eux aussi la chance de dire et de faire.
    En temps présent je ne suis plus jeune, mais je ne suis pas encore vieux et je pense que notre télévision du beylik n'a rien avoir avec celle des années 70 et 80, je ne sais même pas combien elle a de clones depuis que dolly est venue au monde, mais je sais une chose je n'inviterai jamais mon enfant à regarder la télévision comme le faisait ma mère jadis, et je trouve très salutaire de l'éloigner de ses images en couleurs qui pétillent sur une glace pleine de plasma inconnue, pour le pousser a puiser sa connaissance ailleurs…
    Il est temps pour notre télévision de chercher d'autre manière pour se revaloriser, et trouver des solutions et outils de développement pour se certifier auprès de son peuple comme une vraie télévision populaire. Car ce qu'elle a perdu ne le rendra pas l'élimination des assiettes paraboliques par-dessus les terrasses.

    ORAN le 28/11/2010
    MBATA.Karim

    MAMOUNI

    Messages : 266
    Points : 359
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 12/05/2010
    Age : 43

    Re: MA TELEVISION DE NAGUERE

    Message par MAMOUNI le Dim 12 Déc - 18:13


    شكرا لك سيدي

      La date/heure actuelle est Mer 13 Déc - 7:00