اهل السهوب

ce forum parrainé par l'association pour la protection et l'amélioration de l'environnement de MECHERIA est destiné à recevoir toutes les informations, suggestions, réflexions, remarques et idées sur l'environnement dans les zones arides


    problemes de l'eau

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 202
    Points : 591
    Réputation : 1
    Date d'inscription : 28/04/2010

    problemes de l'eau

    Message par Admin le Ven 29 Oct - 8:36

    RHEGES
    HISTOIRE D'EAU et MESSAGE.........SANS BOUTEILLE.
    En général, la base d'un message c'est l'appel de détresse que l'on met dans une bouteille et que l'on jette à la mer. De par ce départ, il ne reste plus qu'à attendre (éventuellement ) les secours.
    Dans le cadre de l'eau, concernant Rhèges – Bessy – Pouan-les Vallées et Villette-sur-Aube ( sujet d'ailleurs dans lequel je me suis « plongé », et ce dans l'intérêt Général de la population de ces 4 villages ), l'information donnée par le Syndicat Départemental d'Eau Potable au travers d'un soi-disant message sur facture d'eau ne reflète guère un message de secours économique.
    Consommateurs d'eau, au travers de cette dernière facture, on nous informe, et d'une certaine façon ce que nous allons avoir à payer, et ce, plus tourné vers la spéculation que vers l'intérêt général des habitants des 4 communes concernées.
    Ce problème d'alimentation en eau potable avait déjà fait un sacré bond en avant, et sans aller puiser à la forêt de la Perthe. D'ailleurs la forêt c'est beaucoup dire !
    Sur ce sujet les agriculteurs de Courcemain (51) pourraient être confrontés à des décisions, qui d'ailleurs n'ont pas été prises pour protéger la station de pompage de Rhèges ( agriculture, épandage de boue de sucrerie ).
    Quelle meilleure eau pure peut-on obtenir ailleurs qu'en pleine vallée, et en plein cœur des plantations de peupliers. Le puits 97 était déjà une sacrée réponse sur l'avenir.
    M'être tourné dans le même temps vers Charny-le-Bachot et son Syndicat Intercommunal de l'Eau, cela nous apportait un état formidable de l'eau, contrairement à ce que racontait le Maire de Plancy- l'Abbaye, qui d'ailleurs ne parlait pas que de l'eau, car dans le même temps, il « dégoisait » sur l'ancien Maire de Rhèges en ouvrant la foire de l'Ascension 2008.
    D'ailleurs le Maire actuel de notre village n'est guère d'un plus haut niveau, puisqu'il a été incapable de continuer le travail que j'ai commencé, et ce, pour continuer ce rôle : « Défendre l'intérêt de ses Administrés ».
    De plus, cet intérêt cité aurait pu motivé notre Conseiller Général.
    Lors d'une convocation, le Sous-Préfet lui-même, qui m'accusant d'être contre tout le monde dans ce combat pour l'eau, m'a fait découvrir ce que pouvait penser un représentant de l'Etat à l'égard des braves citoyens auxquels j'appartiens, et qui ne sont rien d'autre que les « cochons » de payants. Et cette décision, déjà tissée d'avance à un certain moment par une poignée administrative a fait découvrir le mépris porté aux élus représentants de l'eau dans les 4 villages concernés.
    A aucun moment, quand je me suis penché sur le sujet, 3 de ces villages n'avaient eut ses élus convoqués aux réunions préparatoires sur ce dossier.
    Même la Présidente de notre Syndicat d'eau ne levait pas le petit doigt pour défendre ces administrés qu'elle prétendait toujours représenter.
    Aujourd'hui, le nouveau Président de notre Syndicat d'eau est journaliste de métier. Il est plus que surprenant qu'une information de cette taille, portée à sa connaissance, n'attire pas l'attention de la presse.
    Si nous sommes dans une crise économique de taille, la recherche de solutions sans gaspiller l'argent devrait être le fer de lance.
    Ce qui est utilisé sur le canal de la Haute-Seine, aurait pu permettre d'en libérer une simple « pincée » pour notre village, ainsi que pour les 3 autres concernés par cette recherche d'eau. ( même si ce budget n'est pas de ce rôle, cela n'empêche pas de faire cette allusion ).
    Ne pas perdre de vue que si au bout (éventuel ) d'un an, le puits de la Perthe ne puisse plus fournir d'eau aux villages concernés, comme l'ont découvert certains irrigants du secteur, il y aurait juste à continuer à régler cette facture de puits, et se mettre à payer pour un puits futur.
    Le haut niveau de la réflexion est loin d'être proche de ce véritable intérêt général, vu ce qui est décidé actuellement. L'eau ( au meilleur prix ) est une chose indispensable pour chacun, mais l'intérêt financier du système a pris une échappée interrogative quant à ce meilleur prix, pour les braves consommateurs de cette eau.

    Claude Peltier ( ancien Maire de Rhèges-10170 )



    [justify]

      La date/heure actuelle est Mar 17 Oct - 18:24