اهل السهوب

ce forum parrainé par l'association pour la protection et l'amélioration de l'environnement de MECHERIA est destiné à recevoir toutes les informations, suggestions, réflexions, remarques et idées sur l'environnement dans les zones arides


    negala

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 202
    Points : 591
    Réputation : 1
    Date d'inscription : 28/04/2010

    negala

    Message par Admin le Lun 6 Sep - 9:52

    Negala ou histoire d’un pauvre bûcheron du village ( par Mr BENDAHOU Abdelkrim)

    C’était un beau matin de printemps. Le village encore engourdi par le sommeil semblait se complaire dans sa léthargie ...Des enfants jouaient insouciants en attendant le taleb …Ce dernier arriva ,prit une grosse clé et ouvrit la petite pièce qui servait d’école coranique…Tous les enfants abandonnèrent leurs jeux , s’engouffrèrent dans la salle, prirent leurs planches et s’assirent à même le sol ou sur des nattes d’alfa…Le taleb leur intima l’ordre de commencer à réciter les versets écrits sur leurs planches …Et ces voix enfantines claires donnèrent vie au village encore assoupi…Cette récitation matinale leur permettaient d’apprendre par cœur le Saint Coran …Ammi Laïd, le cordonnier ouvrit sa petite boutique sorte de résidu dans lequel il entassait son matériel…Lui il préférait travailler à l’ombre du grand figuier …Il s’installa et commença à réparer des sandales usées par les sentiers caillouteux. Il rappelait les cordonniers des contes fantastiques parce qu’il passait son temps à fredonner des chansonnettes.
    Il enfonça un clou dans la semelle en caoutchouc avec son marteau et leva la tête . Un avion d’observation tournoya autour du village et se dirigea vers la montagne… Ammi Laid le suivit du regard. Maintenant petit aéroplane volait a basse altitude, disparaissait dans les airs et revenait au même endroit …Il avait peut- être repéré quelque chose …Puis il disparut pour de bon dans le ciel azuré… « Oiseau de mauvaise augure …Tu ne présages rien de bon… » Chantonna notre cordonnier…

    En effet, peu de temps après une escadrille d’avions de guerre survola Djebel Antar. Leur vrombissement déchira le silence séculaire…Le taleb sortit et de dirigea vers Ammi Laïd …A cet instant, un avion se détacha et piqua sur le flanc de la montagne…Une rafale, une deuxième… et les avions à tour de rôle foncèrent vers la montagne et commencèrent à bombarder plusieurs endroits.
    « La journée sera chaude ya Si Ali »
    Les habitants sortirent et se mirent en petits groupes pour voir.
    « Ils utilisent le napalm », dit d’une voix enroué Hammou le coiffeur.
    « La montagne brûle»s’écria une autre voix.
    Oui Antar brûlait, notre Djebel était en feu. Les flammes avalaient l’armoise le romarin , les thuyas et les rares chênes qui persistaient…
    Puis les avions survolèrent le village comme pour dire aux habitants qu’ils avaient accomplis leur macabre mission…Des centaines de pigeons terrorisés tournoyaient dans les airs alors que les « avions jaunes » disparurent comme happés par la voûte céleste.

    On sut dans l’après midi qu’un hélicoptère avait ramené des blessés à l’hôpital. C’étaient de paisibles bûcherons qui ramenaient du bois et quelque fois des touffes d’alfa utilisé pour la vannerie locale.

    Rue 510…Attroupement …Négala qui habitait au numéro D540 n’est pas rentré à la maison. Jeune bûcheron, il partait chaque matin vers la montagne et ramenait soit du bois soit des bouquets de romarins …Avant les événements, il travaillait dans la montagne avec d’autres à la fabrication de l’huile de cade fort appréciée par les villageois.
    Il n’est pas parmi les blessés ramenés à l’hôpital. L’inquiétude se lisait sur le visage de ses proches.

    Ce n’est que le soir qu’on ramena un corps carbonisé et criblé de balles, enveloppé dans une couverture de laine. C’était la consternation .Les visages étaient graves, inquiets et soucieux …Les vieux se concertèrent un moment dans un calme sidérant.
    Si Ali,se chargea discrètement de laver le mort .A voir la mine retournée du brave taleb , on devinait l’horreur du crime ... Si Okacha ramena un linceul …Hamou Barka égorgea un mouton .On ramena quelques kilos de semoule et les femmes roulèrent le couscous …On mit la grande marmite sur le feu de la cheminée alimentée par des branches d’un fagot de bois coupés le jour même par le défunt et trouvés sur son âne épargné par les obus . Puis une procession d’hommes se dirigea vers Sid El Merbouh,, le cimetière du village, pour enterrer le mort .
    Des hommes récitèrent quelques sourates du Coran. On pleurait le mort dans la dignité. .. On servit le couscous dans la grande cour. Le jour tombait …Si Ali leva les yeux .Des volutes de fumées noire montaient encore au dessus de la montagne …C’est bientôt l’heure du couvre-feu …Des chars commencèrent a investir le village nègre…La nuit va être longue…Discrètement, chacun rejoignit son logis en ayant une pieuse pensée pour le mort…
    Ce soir là, une seule pensée tarauda l’esprit du jeune frère du défunt .Comment rejoindre le maquis ?

    antar

    Messages : 52
    Points : 73
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 11/05/2010

    Re: negala

    Message par antar le Mar 7 Sep - 20:58

    Commentaires 1
    elisabeth lizbeth il y a 5 heures

    c'est une dramatique histoire vécue à l'époque ô combien meurtrière,un très beau récit , cette scène,je la vis, j'aperçois antar en flammes, le figuier,j'entends la voix du cordonnier,ces femmes actives au couscous et cet âne triste,les prières,malgrè la tristesse ,c'est beau,que "negala" repose en paix.merci à toi antar et au conteur;

    MAMOUNI

    Messages : 266
    Points : 359
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 12/05/2010
    Age : 43

    Re: negala

    Message par MAMOUNI le Mer 8 Sep - 18:13

    شكراااااااااااااا لك بوركت

    antar

    Messages : 52
    Points : 73
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 11/05/2010

    Re: negala

    Message par antar le Mer 8 Sep - 20:45

    Elisabeth a envoyé
    je viens de faire des recherches sur la guerre d'algérie,je suis tombée sur des photos monstrueuses,
    je suis horrifiée des souffrances,tortures que ton peuple a endurées

    Contenu sponsorisé

    Re: negala

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 2:10