اهل السهوب

ce forum parrainé par l'association pour la protection et l'amélioration de l'environnement de MECHERIA est destiné à recevoir toutes les informations, suggestions, réflexions, remarques et idées sur l'environnement dans les zones arides


    Une femme de Méchéria

    Partagez

    Invité
    Invité

    Une femme de Méchéria

    Message par Invité le Mer 5 Mai - 10:25

    Cher(e)s ami(e)s,

    J'ai perdu beaucoup de nos valeurs aussi n'hésitez pas à me dire si mes messages sont trop "occidentaux", s'ils vous choquent car tel n'est pas le propos.

    Je viens aujourd'hui vous parler d'une femme, ma mère. Elle était de Méchéria. Une vraie femme de chez vous.

    Elle était si jolie ma chère maman. Hélas, sept fois hélas, je n'ai hérité en rien de sa beauté (je ressemble beaucoup à mon père). En plus elle était d'un caractère admirable, comme les femmes de Méchéria : douce, très bien élevée, détestant l'injure, respectueuse.

    Malheureusement pour elle, comme elle devait suivre son mari, elle a dû quitter Méchéria. Et je vous assure que toute sa vie, elle a pleuré sa ville car elle ne se trouvait pas bien sur la côte oranaise. Elle trouvait les gens trop stressés, trop injurieux. Et moi qui étais sa confidente, moi qui ai tant aimé ma chère mère, elle me racontait sa nostalgie. Elle m'en parlait comme d'un paradis perdu.

    C'est ainsi que j'ai tant aimé Méchéria. C'est ainsi que j'ai parlé de Méchéria dans mes livres. Et je souris aujourd'hui en pensant que des Français de Paris, de Strasbourg, de Marseille, et d'autres villes de France connaissent aujourd'hui Méchéria.

    Méchéria, ville de mon père et de ma mère, ville de mes aïeux, comme je l'aime, comme je suis fière d'être de là-bas même si je n'ai pas eu le bonheur d'y naître !
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 202
    Points : 591
    Réputation : 1
    Date d'inscription : 28/04/2010

    coucou

    Message par Admin le Mer 5 Mai - 19:37

    bonsoir
    Merci Yamina , vraiment tu es en train de donner vie à notre forum et je t'assure que tous tes compatriotes sont fiers de toi ; néanmoins , ils sont curieux de connaitre tes ouvres pour être encore plus fiers de toi

    on attend ta réponse
    Fichiers joints
    DSC01307.jpg
    (202 Ko) Téléchargé 823 fois

    Invité
    Invité

    authenticité

    Message par Invité le Jeu 6 Mai - 8:21

    Cher Administrateur,

    Mille mercis pour la magnifique photo que tu m'as envoyée et que je devinais dans ce forum. Je l'ai mise sur mon ordinateur pour que mon patron et tous mes collègues de travail la voient. Tu sais, avant, je ne mettais toujours que des photos de notre Sahara natal tant j'étais nostalgique, mais elles ne m'étaient pas si chères que celle-ci. Merci !

    Non je ne parlerai pas trop de mes livres. Je posterai des textes que j'ai écrit de Méchéria, oui, c'est sûr. Mais je veux être ici pour contribuer au même titre que tous les autres car j'ai un sentiment désagréable de vanité dès que je parle de mes livres.

    Vous autres vous avez bien plus de mérite que moi car vous êtes authentiques !

    antar

    Messages : 52
    Points : 73
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 11/05/2010

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par antar le Sam 15 Mai - 14:21

    J'ai lu le texte,une femme de Méchéria.et toutes les réponses qui s'en suivent...Un texte qui laisse sentir et voir de très près ces grandes valeurs de nos mamans et l'amour inné qu'elles gardaient à l'égard de leurs enfants..Je me souviens , aimer beaucoup ,écouter cette ancienne chanson des années soixantes..un cri d'attachement et d'amour envers cette mère là où elle est ..pour un partage..je la dépo
    se.http://www.youtube.com/watch?v=jU6m-MAiT68

    Invité
    Invité

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par Invité le Lun 17 Mai - 9:25

    Cher Antar,

    Merci beaucoup pour cette belle chanson. Qui est donc cette chanteuse à la voix si chaleureuse, si profonde ? Quelquefois elle me rappelle Fayrouz, par ses intonations tristes, non ?

    "Ya habibti, ya Oumi, Rabbi i hlaliki ya Oumi", disent les paroles. Malheureusement, Dieu m'a pris ma mère à moi, il y a dix-sept ans. Il n'a pas voulu me la laisser. Que sa volonté soit faite même si c'est très dur parfois...

    Ma mère à moi, cher Antar, était si douce, si fragile, si sensible, que le moindre souffle pouvait l'emporter et il l'a emportée... Quand la maladie s'est emparée d'elle, elle n'a plus voulu lutter. J'avais beau la supplier de combattre, mais elle me regardait de ses beaux yeux noirs, à demi éteints déjà. Et je serrais les poings, impuissante, furieuse contre la fatalité.

    Je me souviens qu'il n'y avait plus alors qu'une chose qui comptait pour elle : qu'on l'enterrât à Méchéria, auprès de sa chère soeur, dans cette terre qu'elle a pleuré toute sa vie dès l'instant qu'elle l'a quittée.

    Merci encore pour cette belle chanson.

    Yamina

    Invité
    Invité

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par Invité le Mer 19 Mai - 8:00

    Mes chers amis,

    J'éprouve un plaisir presque malicieux à vous parler de ma mère et je vous demande pardon. Mais peut-être que j'espère ainsi la venger, elle qui a vécu cinquante années enfermée, sans pouvoir même aller à l'épicerie du coin car mon père (que Dieu lui pardonne) était très sévère. Aussi j'ai un immense plaisir à vous parler d'elle aujourd'hui, comme pour lui redonner sa liberté.

    Quand elle est partie de Méchéria, nous avons beaucoup voyagé de par le monde. Puis nous avons habité l'Oranie, tout près de la mer. Eh bien, jamais, croyez-moi, elle n'a cherché à se mettre au bord de l'eau même les très rares fois où mon père lui en donnait l'autorisation, accompagnée de moi bien sûr. Elle détestait la mer. Elle préférait rester des journées entières enfermées chez elle, dans la cour toute seule, car personne jamais ne nous rendait visite ou alors c'était si rare. Souvent je la trouvais le regard fixe, assise sur sa peau de mouton, à l'ombre d'un figuier.

    - Maman, que fais-tu, ainsi ? lui demandais-je (je n'avais alors que 14 ans)

    - Je regarde les fourmis, ma fille, ça passe le temps, me répondait-elle sans jamais se rebeller.

    De temps en temps nous arrivait à la maison, la mère de mon père, une méchante femme qui n'aimait pas mère car elle n'était pas de sa race. Mais jamais nous arrivait Khèlti M'Barka (que Dieu ait son âme), c'était la soeur de ma mère, sa soeur de Méchéria. Ma mère l'adorait comme la prunelle de ses yeux. C'était son unique famille.

    Pour la voir, ma mère se rendait à Méchéria deux ou trois fois par an, toujours accompagnée de moi. Nous prenions le taxi et nous arrivions à Méchéria en fin d'après-midi. C'était alors pour nous, un autre monde : un monde de paix, loin de la fureur de la côte oranaise.

    Je vous parle de ça, il y a 40 ans. Comme le temps passe. Pourtant, par la magie de ce Forum, j'ai l'impression d'avoir encore 14 ans. J'ai l'impression que ma mère est toujours là...

    Merci à vous qui écoutez mes divagations

    MAMOUNI

    Messages : 266
    Points : 359
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 12/05/2010
    Age : 43

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par MAMOUNI le Mar 8 Juin - 11:42

    موضوع رائع أخت يمينة


    لقد اشتقت للتعرف على أسرتك


    من خلال مساهماتك في المنتدى


    بلغي تحياتي و سلامي

    للأسرة الكريمة
    avatar
    chih

    Messages : 15
    Points : 34
    Réputation : 0
    Date d'inscription : 29/04/2010
    Age : 70

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par chih le Sam 17 Juil - 10:28

    Elle devait ressembler à ma mère .qui comme le pistachier de l'atlas cherche sa sève dans le sol profond de son sol natal.Elle devait ressembler à ma mère qui disait qu'elle était femme du désert de l'Algérie profonde et qu'elle s'en réjouissait

    MAMOUNI

    Messages : 266
    Points : 359
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 12/05/2010
    Age : 43

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par MAMOUNI le Lun 19 Juil - 11:30


    مشكور بوركت

    Invité
    Invité

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par Invité le Lun 19 Juil - 13:31

    chih a écrit:Elle devait ressembler à ma mère .qui comme le pistachier de l'atlas cherche sa sève dans le sol profond de son sol natal.Elle devait ressembler à ma mère qui disait qu'elle était femme du désert de l'Algérie profonde et qu'elle s'en réjouissait


    Merci Chih pour votre message. Vos mots sont beaux et m'ont touchée.

    Etrangement, plus les années passent et plus je suis attirée par le désert, sa rocaille. Comme j'aime ses paysages brûlés de soleil, balayés par les vents chauds. Ils parlent à mon coeur plus que tous les plus beaux paysages verdoyants, plus que les océans et plus que tout !

    Moi aussi je crois pouvoir dire sans prétention que je suis une femme du désert de l'Algérie et combien fière de l'être !

    C'est ça les racines...

    MAMOUNI

    Messages : 266
    Points : 359
    Réputation : 3
    Date d'inscription : 12/05/2010
    Age : 43

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par MAMOUNI le Lun 19 Juil - 16:26




    مشكورة يمينة بوركت

    Contenu sponsorisé

    Re: Une femme de Méchéria

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 20 Nov - 2:08